Espace abonnement Abonnez-vous Renouvelez Service aux abonnés
via

 













Aménager autour de la piscine
Par Marie-Fleurette Beaudoin

Il n’est pas facile d’aménager les abords d’une piscine: la proximité des clôtures latérales, le besoin de rangement et la situation en plein soleil créent un lieu encombré et écrasant. Heureusement, les plantes peuvent nous aider à équilibrer l’espace.

Les piscines hors terre sont toujours disproportionnées. Choisissez des plantes d’une certaine hauteur, d’une largeur moyenne et offrant des qualités esthétiques comme une floraison agréable, des fruits persistants et une charpente qui les met en valeur durant les mois d’hiver. Ces plantes feront le travail de fondation et, avec leurs branches, réduiront l’impact visuel des parois de la piscine, en plus d’ajouter de la couleur et de la légèreté. Installez, de préférence, de gros arbustes feuillus, comme des lilas de Preston (Syringa x prestoniae), des viornes (Viburnum) de toutes sortes, des cotonéastres à petites feuilles (Cotoneaster acutifolius), des weigelas, des rosiers arbustifs, etc. Les feuillus ont la capacité de pousser rapidement et d’offrir des tableaux évolutifs au cours des saisons.

Certains conifères peuvent aussi faire un bel effet, pourvu qu’on les choisisse déjà gros et qu’on évite de les tailler. Dans certains cas, les thuyas peuvent servir d’écran; ils poussent plus en hauteur que certains arbustes feuillus, tout en ne prenant pas trop d’espace. Il est préférable de ne faut pas les aligner, mais plutôt de les regrouper en massifs. Placés de cette façon, ces conifères aux feuillages fins seront vraiment mis en valeur et joueront un rôle beaucoup plus efficace durant l’hiver. Avant tout, il faut penser hauteur, volume et texture.

En laissant un espace libre d’environ 60 à 75 cm tout autour de la piscine – pour permettre le nettoyage et éviter que les plantes n’aient trop chaud sur certains côtés de la piscine –, on peut monter l’écran végétal à plus de 2 mètres. Cette hauteur est suffisante, mais il vaut mieux créer du mouvement en passant de 1,50 mètre à 3 mètres, et non pas reconstituer un cercle aussi rigide que celui de la piscine. Il faut éviter d'installer des vivaces en bordure des parois de la piscine: même si un hosta ou une hémérocalle vous semblent immenses dans leur pot, ils paraîtront écrasés par la masse de la piscine. Mettez-les en bordure devant l’écran de verdure créé par les arbustes.

Les piscines creusées sont avantagées par l’absence d’un volume proéminent: il est donc plus facile et agréable de créer des paysages variés. Le jeu des proportions est toujours de rigueur. Il faudrait maximiser les surfaces de plantation, surtout si l’on veut travailler avec les graminées ornementales. Cependant, leurs feuillages fins et leurs longs épis ont besoin d’être multipliés pour que l’on puisse vraiment apprécier ces plantes qui bougent constamment. Pour donner un petit air désertique qui allie la simplicité à la facilité, le principe du massif est la règle d’or. Imaginez des massifs d’iris, de sedums, de petits arbustes florifères, comme les spirées ou encore des conifères qui font des tapis rafraîchissants!

Pour des idées de choix de plantes, consultez le guide Piscines et Terrasses, un hors série Fleurs, Plantes et Jardins, que vous trouverez en kiosque.



Conseils du pro
1.  Fertilisation des cactus
2.  Fuchsia et coup de soleil
3.  Ayez des principes d'aménagement

Annuaire du jardinier
Trouvez l'expert qu'il vous faut

 








Zone concours















Annoncez chez nous  |  Termes et conditions   |  Politique de confidentialité

Médias Transcontinental S.E.N.C.

Un site de TC Media,
Solutions Consommateurs