Espace abonnement Abonnez-vous Renouvelez Service aux abonnés
via

 












© Stephen Hamilton/Gardenpicture


Terre ou terreau: comment faire le bon choix?
Par Claire Bélisle

Entre le terreau, la terre noire et la terre à jardin, pas facile de s'y retrouver. Voici tout ce qu'il faut savoir pour choisir le produit qui convient à vos besoins.

Pour le consommateur, les étalages de sacs de terre et de terreau peuvent devenir un vrai casse-tête. D'autant plus qu'à ce jour, au Québec, aucune norme n'a été mise en place en ce qui concerne la composition des divers mélanges. Ainsi, le manufacturier est libre de mettre à peu près ce qu'il veut dans ses sacs et de nommer ses produits comme il l'entend. Résultat: une énorme différence de qualité entre les terreaux à rabais et les terreaux plus coûteux. Même si, en ouvrant les sacs, tous deux ressemblent... à de la terre, finalement!

En attendant qu'une réglementation uniformise la qualité des produits, le consommateur a avantage à rester vigilant et, surtout, à ne pas se bercer d'illusions. Après tout, comme pour la majorité des biens de consommation, on paie pour ce qu'on a! La piètre qualité de certains terreaux à rabais peut effectivement nous faire regretter notre achat, surtout quand nos fleurs ne tiennent pas tout l'été.

La différence entre terre et terreau


© Transcontinental Transmédia


La terre à proprement parler est la matière qui recouvre la surface du sol et que l'on cultive. Il en existe différentes variétés sur le marché. La terre à jardin minérale, d'abord, est exempte de matière organique, tandis que la terre à jardin organique contient un pourcentage de compost. La terre noire, quant à elle, est constituée de mousse de sphaigne à un stade de décomposition très avancé, à laquelle on a ajouté de la chaux.

Le terreau est plutôt composé de terre organique mêlée à des matières animales et végétales en décomposition, et sert d'engrais naturel. L'appellation «terreau» s'applique à un mélange qui contient au moins deux des éléments suivants: terre minérale, compost, tourbe de sphaigne et chaux. Entrent également dans la composition de certains mélanges spécialisés: pierres volcaniques (comme la perlite), argile cuite, etc.

On trouve sur le marché des terreaux légers, c'est-à-dire qui sont plus ou moins sablonneux, qui se drainent facilement et dont la teneur en eau est faible, et des terreaux lourds. Ces derniers, plus argileux, contiennent beaucoup d'eau, ce qui en augmente le poids. Les particules qui les composent sont très fines et ne permettent pas à l'eau de s'égoutter librement. Enfin, certains terreaux ont été tamisés: les parties les plus grossières ont été enlevées à l'aide d'un tamis pour rendre l'utilisation plus facile et réduire les pertes de produit par l'utilisateur.
À noter: la composition des terres et terreaux - c'est-à-dire la nature, la qualité et le pourcentage de leurs ingrédients - influe sur leur prix. Les produits destinés à des usages spécifiques (comme ceux pour les semis ou la culture des orchidées) sont les plus coûteux.

Quel produit pour quel usage?

On se sert de la terre à jardin pour donner du volume à une nouvelle plate-bande, aider une nouvelle pelouse à s'établir ou faire notre propre mélange, en ajoutant du compost, par exemple.

Puisqu'il devrait déjà contenir suffisamment de matière organique, on utilise le terreau au moment de la plantation pour améliorer le sol existant et s'assurer que nos nouvelles plantations partiront du bon pied. Avec un bon apport de terreau, on allège les sols trop lourds (argileux) et on augmente la rétention d'eau et la teneur en éléments nutritifs des sols légers (sablonneux). S'il est enrichi de compost, le terreau améliore la vie microbienne du sol, essentielle à une bonne croissance des végétaux, et en augmente la fertilité.

Pour la culture en contenant, un terreau prêt à l'emploi a l'avantage de simplifier la vie de l'utilisateur. Certains fournisseurs garantissent l'uniformité du mélange d'une année à l'autre. On s'informe au préalable pour savoir quelle concentration des divers ingrédients donne les meilleurs résultats pour chaque type de culture et de contenant.

Principales caractéristiques des terres et terreaux

L'aération et la capacité de rétention d'eau du sol favorisent la croissance des végétaux.

Aération (porosité): Cette caractéristique est essentielle, car elle permet aux racines de respirer. Ainsi, une bonne porosité permettra que le gaz carbonique (CO2) soit diffusé vers l'extérieur du contenant et qu'il soit remplacé par de l'oxygène frais. En pratique, plus la diffusion des gaz dans le substrat est grande, meilleure est la croissance de la plante puisque les racines constituent la principale porte d'entrée des éléments nutritifs et de l'eau.

Capacité de rétention d'eau: La rétention de l'eau permet de garder les éléments nutritifs dans le sol suffisamment longtemps pour que les racines puissent les assimiler. Cette caractéristique dépend des ingrédients du terreau. De façon générale, les particules fines présentes notamment dans le compost, l'humus et la tourbe de sphaigne, de même que les particules plus grossières de la fibre de noix de coco et des polymères augmentent la rétention d'eau. À l'inverse, la tourbe de sphaigne et la perlite favorisent un drainage plus rapide et, donc, diminuent la rétention d'eau.

Les amendements


Algues marines
© Transcontinental Transmédia


Fertilisant: Plusieurs fertilisants entrent dans la composition des terreaux. Ils sont d'origine synthétique (chimique) ou naturelle (fumier, compost, algues marines, farine de crustacés, émulsion de poisson, etc.). Seuls les terreaux à semis et boutures ne devraient pas contenir de fertilisants, ou très peu, afin de laisser à la plante le temps de s'enraciner. Quant aux terreaux de qualité, ils devraient au moins contenir une charge nutritive de départ, qui permettra aux plantes de s'établir rapidement. L'ajout de fertilisants dans la composition du terreau ne doit cependant pas remplacer la fertilisation spécifique recommandée selon la période de l'année, l'espèce de la plante et son stade de développement.


© Transcontinental Transmédia


Fibrola(r): Nom enregistré désignant une catégorie de tourbe particulièrement fibreuse qui permet une aération du terreau supérieure à celle offerte par la tourbe blonde traditionnelle.


© Édith Smeeters


Humus: Substance organique qui provient de la décomposition partielle des matières végétales et animales.


© Transcontinental Transmédia


Sphaigne: Mousse des marais. La sphaigne séchée est blonde et possède de longues fibres. Vendue sous le nom de «mousse de sphaigne», elle est utilisée principalement dans la confection de paniers champêtres en broche, mais on peut également l'ajouter à la terre pour en améliorer le drainage tout en lui conservant une bonne humidité. La tourbe de sphaigne, quant à elle, est le résultat de la décomposition de la mousse de sphaigne à l'abri de l'air. Plus la tourbe est foncée, plus sa décomposition est avancée.

Pour choisir le bon produit

Puisqu'aucune norme n'a été établie quant à la qualité et à la composition des terres et terreaux, bien malin celui qui peut dire ce que chaque sac contient! Toutefois, pour s'y retrouver, on garde en tête que les mélanges de qualité contiennent habituellement les ingrédients énumérés ci-dessous. De plus, ils devraient tous être exempts de mauvaises herbes et présenter un pH équilibré, à l'exception de la tourbe de sphaigne seule, qui a un pH plus acide. Quant au prix, il varie entre 1 $ et 8 $ pour un sac de 25 ou 30 L.

Vrac ou sac?


© Transcontinental Transmédia


Vrac

Avantage:
Peut représenter jusqu'à 40 % d'économie.

Désavantages:
• Si on n'a pas accès à un camion ou à une remorque pour le transport, les frais de livraison peuvent être très élevés. Pour une quantité inférieure à 1 mètre cube, les sacs sont donc plus avantageux.

• La manutention du vrac est parfois trop difficile lorsqu'on n'a pas accès directement à la cour arrière et, surtout, qu'on ne peut se servir d'une brouette pour s'y rendre (dans le cas des maisons en rangée, par exemple).

• Les terreaux plus spécialisés ne sont pas offerts en vrac.

Sac

Avantages:

• Transport plus simple (on peut donc éviter les frais de livraison).

• Comme l'entreposage est plus facile, on peut en conserver à portée de main (dans le garage, par exemple).

• Moins salissant.

• Beaucoup plus de flexibilité en ce qui a trait à la quantité et au choix (pour les terreaux spécialisés, entre autres).

Désavantage:

• Prix plus élevé.

Évaluer la qualité d'un terreau

Le prix constitue une bonne indication de départ. Plusieurs fournisseurs n'hésitent pas à inscrire les divers ingrédients contenus dans le sac et fournissent des indications quant au pourcentage de matière organique. Rappelons aussi qu'un terreau de qualité doit être exempt de mauvaises herbes, avoir un pH équilibré (autour de 6), être enrichi de compost et ne pas durcir en séchant.

S'il se forme une croûte grise sur le sol, le terreau contient probablement de la boue de papetière. À faibles doses, ce produit de recyclage peut convenir aux plates-bandes et à la plantation d'arbres. Cependant, en trop grande quantité, il a tendance à former une couche imperméable sur le sol en séchant. Les mélanges contenant un pourcentage élevé de terre noire sont également à éviter, car ils sont trop pauvres et ont tendance à durcir une fois secs, ce qui empêche l'eau de bien pénétrer dans le sol.

Manipulation et entreposage

Bien refermer les sacs entamés pour éviter que les insectes n'aillent y pondre leurs oeufs et que des semences de mauvaises herbes ne contaminent le terreau.

• Protéger les sacs de la pluie. Pour faciliter le remplissage, les sacs sont perforés. Laissés sous la pluie pour une longue période, ils risquent de s'imbiber d'eau, ce qui rend leur manipulation plus difficile.

Il n'est pas nécessaire de protéger les sacs du gel. Cependant, il faudra attendre que le terreau dégèle avant de l'utiliser.

Protéger la terre en vrac des intempéries à l'aide d'une bâche pour éviter l'érosion et pour pouvoir l'utiliser rapidement après une averse.



Conseils du pro
1.  Fertilisation des cactus
2.  Fuchsia et coup de soleil
3.  Ayez des principes d'aménagement

Annuaire du jardinier
Trouvez l'expert qu'il vous faut

 








Zone concours















Annoncez chez nous  |  Termes et conditions   |  Politique de confidentialité

Politique de confidentialité



Un site de TC Media
Solutions Consommateurs

Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque Ouest, Montréal, Québec, Canada, H3B 4X9
(514) 392-9000

Tous droits résevés. Médias transcontinental S.E.N.C. © 2014